Massage sportif : les techniques anti-douleur et pour récupérer

Comme son nom l’indique, le massage sportif concerne le milieu du sport : on l’utilise surtout à but thérapeutique, notamment en amont, en aval et pendant l’effort physique pour prévenir ou soulager une blessure au niveau musculaire par exemple. C’est un type de massage qui conviendra donc parfaitement à tous les sportifs, occasionnels ou professionnels, pour des entraînements ou des compétitions.

Techniques de massage sportif :

  • Pour la récupération, on utilisera diverses techniques telles que des frictions (des pressions du bout des doigts plus ou moins fortes), effleurements ou pétrissages. Les objectifs :
    • Evacuer les toxines rapidement
    • Favoriser la tonicité musculaire
    • Relaxer et soulager les muscles
  • Pour les personnes ayant des problèmes de circulation sanguine, un drainage lymphatique (aussi appelé pressothérapie) leur sera fortement préconisé : plus de détails sur la pressothérapie.

Comme nous l’avons dit, ces diverses techniques (et il en existe bien d’autres) seront appliquée avant, pendant et après l’effort :

Avant
  • Réduire l’anxiété
  • Prévenir les blessures
  • Stimuler les muscles
  • Stimuler la circulation sanguine
  • Prévenir les crampes
  • Prévenir les problèmes musculaires
Pendant
  • Durant les pauses ou en cas de blessure
  • Soulager les crampes
  • Soulager les courbatures
Après
  • Récupérer plus facilement
  • Réduire la fatigue musculaire
  • Relaxer le sportif

Dans un prochain article, nous vous parlerons des produits pour massage sportif à utiliser pour soulager et relaxer les muscles, pour vous mettre en bonne condition pour vos entraînements et compétitions : découvrez les divers produits de massage pour sportifs !

Autres sujets de détente :

One thought on “Massage sportif : les techniques anti-douleur et pour récupérer

  1. Dormez dans un lit de 210

    Pour les grands, un truc pour bien récupérer: dormez dans un lit de 210.

    Si vous dormez dans un lit normal, vous ne pourrez pas vous relâcher. Or, la clé de la récupération est le relâchement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *